Les alentours

Le placement de notre ferme offre un point de départ idéal pour des promenades à pieds, en vélo ou à cheval : il est possible de rentrer dans les bois qui côtoient la propriété en suivant le réseau de chemins de campagne ou de parcourir les routes, peu fréquentées, qui se déroulent sur les collines à proximité, entre bois, vignes et prés.


A quelques centaines de mètres de la ferme se trouve le col Don Bosco, ou a été érigé le sanctuaire
à lui dédié et ou est possible de visiter la maison natale du Saint, le Musée ethnographique et des missions salésiennes dans le monde et le Musée de la vie agricole du ‘800.


Le village de Castelnuovo Don Bosco , distant 3,5 km de notre ferme, se trouve à environ 300 mètres d’altitude. Il est connu comme village des vins et des saints, pour le fait d’être zone de production de vins prestigieux (Freisa, Albugnano, Barbera et Malvasia) et pour avoir donné la naissance à Saint Jean Bosco, fondateur de l’Ordre des salésiens, à Saint Joseph Cafasso et le Bienheureux Joseph Allamano.

 

A quelques centaines de mètres de la ferme Barosca il y a la maison ou il a vécut et il est mort Saint Dominique Savio, qui fut élève de Saint Jean Bosco. Dans le village, dont l’origine est datée 1160, ça mérite une visite le centre historique, avec la Tour des Rivalba et deux églises, celle du Château et celle de Saint André.

A 14 km de notre siège se trouve l’Abbaye de Vezzolano, bâtie au début de l’XI siècle en style roman et gothique. Il s’agit de l’un des monuments religieux d’origine médiévale les plus importants du Piémont. 


 D’autres petites églises romanes se trouvent à Cortazzone, à Montiglio et à Montechiaro; la présence de ces lieux de culte est due au fait que nous nous trouvons tout le long du réseau des parcoursde la rue francigène que, dans le moyen âge, conduisait les pèlerins de Canterbury à Rome et à la Terre Sainte.

 

Si on se déplace plus loin on peut rejoindre rapidement d’autres lieux d’intérêt historique et culturel, des locaux pour dégustations enogastronomiques et des centres d’activité sportive.


La ville de Turin (45 km) mérite surement une visite. D’origines romaines, elle a été la première capitale d’Italie et y sont présents des palais historiques (Palais Royal, Palais Madama, Palais Carignano), des résidences savoyardes (Château du Valentino, Petit Palais de Stupinigi, Villa de la Reine), des églises, des musées importants (égyptien, de l’automobile, du cinéma) et des parcs.


Asti (27 km), ville d’origines médiévales, est intéressante pour son centre historique et pour le Palio, dont l’origine remonte au XIII siècle. Ses monuments les plus importants sont la cathédrale, la Collegiata de Saint Sesondo, les Tours et Saint Pietro.


Pour les plus gourmands il faut se rappeler que nous nous trouvons dans le Montferrat que, avec les Langhe et le Roero, ils constituent une des zones italiennes les plus riches de produits et de traditions culinaires. En plus des vins, les nôtres sont les zones des truffes, des noisettes et de beau- coup d’autres produits typiques d’une gastronomie unique et riche de saveurs.